CERB & AEVRW
Bienvenue sur le Forum du Club des Eleveurs de Races Belges et de l'Association des Eleveurs de Volailles de Races Wallonnes.


Forum de petit élevage du Club des Eleveurs de Races Belges & Association des Eleveurs de Volailles de Races Wallonnes. Discutons de nos animaux de basse-cour.
 
AccueilPortailConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 LA HUPPEE DE LASNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Jean-Paul
C.E.R.B. - A.E.V.R.W.
avatar

Masculin Messages : 1889
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 57
Localisation : Ardennes belges,vallée de la Semois.

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Dim 2 Avr - 17:23

Pas mal le Hesbaye.
Eh oui, en Huppée de Lasnes, il y a encore du travail...
Beau défi.


PS, ce n'est pas Rik mais Antoon de Torhout.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Paul
C.E.R.B. - A.E.V.R.W.
avatar

Masculin Messages : 1889
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 57
Localisation : Ardennes belges,vallée de la Semois.

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Dim 2 Avr - 18:37

Je viens de prendre un peu de temps pour regarder les photos.

En gros, il me semblais avoir vu de meilleurs sujets lors d'une demande de reconnaissance à Ranst (si mes souvenirs sont bons) il y a qlqs années.
Les sujets de Willy 2016, ne me semblent pas terribles
Tandis que les 2017, notamment la poulette du copain flamand et le crête du dernier mohican,  me paraissent prometteurs.
Ta jeune poulette, de profil, ne permet pas de se faire une idée de la crête.

Que leur manque-t-il au juste pour reconstituer la race?
Où, dans quelle race, aller chercher ce qu'il manque pour construire ou améliorer?
Revenir en haut Aller en bas
Polo_BC

avatar

Masculin Messages : 337
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 22
Localisation : Seneffe

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Lun 3 Avr - 10:04

Je peux récupérer le LasneXHesbaye s'il t'intéresse.

Comme tu dis beaucoup de travail et un beau défi! On est motivés! Very Happy

Au temps pour moi concernant Antoon Krekelberghs, c'est juste tout comme Rik il habite Torhout.

Je te remercie d'avoir pris le temps de regarder les photos, je vais les commenter aussi.

Tes souvenirs sont bons concernant les sujets de Ranst, ils étaient globalement meilleurs.
Le temps ou les Lasne avaient encore une huppe car comme tu as pu le voir sur les photos, plus aucun sujet ne porte de huppe... Depuis un petit temps à mon avis car dans un reportage du CRA-W de 2012 l'on peut apercevoir le parquet reproducteur de Willy en Huppée et les poules n'ont pas l'air d'avoir de huppe, mais bon la qualité de la vidéo est médiocre.
Lien vers la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=nJKAG5rTXS0

Le coq de Willy a une crête en pseudo gobelet qui ne commence qu'à partir de la troisième "dent" environ, bref pas terrible. Sa poule, si je ne m'abuse, a une crête simple.
Le coq n'a aucun reflet doré dans le camail, or il est intéressant de remarquer qu'il a tout de même donné un fils avec encore quelque peu de reflets dorés.

La poule du copain flamand a une crête simple qui se termine par un mini gobelet.
La mienne a une crête simple.
Le premier jeune coq a une crête "pseudo La Flèche" je dirai et le Mohican a lui une belle crête en gobelet.

Alors que leur manque-t'il pour l'instant?
Les points à travailler en priorité sont la crête bien évidemment et la huppe (qui est inexistante).
Les points secondaires mais non moins importants sont les pattes dépigmentées, les oreillons impurs, la couleur de l'oeuf bleu qui tend a être trop claire, le plumage cassant ect.

Discutons de cette fameuse crête.
Le projet du standard de Ranst nous propose la crête suivante: "simple, le front droit sur 3 ou 4 dents régulières pour se diviser en deux vers l’arrière".
Or comme il a été démontré depuis maintenant bientôt 40 ans, cette forme de crête bien qu'elle soit magnifique est impossible à fixer. Il faut sortir des centaines de sujets pour avoir une crête parfaite.
Un exemple de crête parfaite (il y a une double crétillon, mais l'idée est de montrer une crête qui se divise parfaitement en deux après la troisième dent) selon le projet de standard: (coq trouvé par une amie chez elle dans une caisse en carton dropée au dessus de son mur...)




Ce que nous proposons pour sortir de ce mauvais pas c'est de garder l'ancien standard proposé mais de le modifier uniquement concernant la crête; proposer de standardiser la crête en gobelet.
La crête en gobelet a l'avantage non négligeable d'être reproductible à toute la descendance, mais avoir le bon phénotype n'est pas suffisant pour cela il faut le bon génotype; je m'explique.

La crête en gobelet existe chez plusieurs races: la Caumont, la Ausburger, la Sicilian buttercup et la Sicilienne italienne.
Chez la Caumont ainsi que la Ausburger on a affaire au gène D^V, qui en homozygote donne des sujet avec nez réhaussé type La Flèche, en hétérozygote donne le fameux type en gobelet, et les sujet non porteurs de ce gène (d+/d+) ont une crête simple.
En fait ces deux races même si elles paraissent intéressantes au premier abord notamment grâce à leur coloris noir (facilement "croisable" avec du gris-perle) sont une fausse piste selon moi.
Car notre Huppée possède a priori la même génétique au point de vue de la crête, et puis même si ont sélectionne uniquement la crête en gobelet ce n'est pas du tout intéressant de sortir la moitié des jeunes avec un nez réhaussé ou une crête simple.

Un piste plus intéressante est selon moi la Sicilian buttercup et/ou la Sicilienne italienne car chez ces races on observe un gène different pour celui qui est responsable de la crête en gobelet, il s'agit du gène D^c. L'attrait est le suivant: la crête en gobelet s'observe uniquement chez les sujets homozygotes, par conséquent une fois que l'on reproduit avec ces derniers, on obtient uniquement des sujets avec crête en gobelet, et ca c'est hyper intéressant pour la race!
D'un point de vue économique, éthique et d'attrait pour recruter de nouveaux éleveurs, car c'est la ou le bas blessait; dans la non-reproductibilité de la crête...

Alors qu'avons-nous déjà entrepris?
L'année passée nous avons commandé 10 œufs de Sicilian buttercup venant de Hollande, on eu de la chance d'avoir sorti 4 couples!

Voila une photo de mes sujets et une de la crête du coq.




L'idée de croiser cette race est uniquement dans le but d'obtenir une crête en gobelet reproductible.
L'année prochaine on croisera les sujets F1 entres-eux dans le but de déjà obtenir des sujets gris-perle avec crête en gobelet, il faudra travailler le doré et la couleur des pattes aussi.

Voila pour la partie crête, d'ailleurs si les résultats se sont pas bons, je suis en contact avec un éleveur Sicilien pour avoir des oeufs de Sicilienne italienne de couleur noire, cela pourrait peut-être faciliter le travail.

Concernant la huppe et la couleur des œufs (qui doit-être bleutée/verdâtre) nous sommes en contact avec deux éleveurs anglais pour importer des œufs d'Araucana anglaise naine gris-perle. Il faudra donc travailler la crête et éliminer la barbe, mais niveau type, taille, queue, couleur des pattes, coloris, huppe, couleur des œufs on est bon! Couleur des yeux et oreillons surprise! lol
Mais à priori cela fera aussi du bien à la souche niveau vitalité et ponte car les Huppées sont consanguines jusqu'à la moelle!

Photo d'Araucanas anglaises naines gris-perle:



Voila, je pense qu'il y a sujets à discuter, donc n'hésitez pas à commenter ce post et poser vos questions. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Paul
C.E.R.B. - A.E.V.R.W.
avatar

Masculin Messages : 1889
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 57
Localisation : Ardennes belges,vallée de la Semois.

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Lun 3 Avr - 12:39

Je n'ai plus en tête, et reconnais ne sais plus où est le document, de la formule de Jacques Hannotier concernant la création de la Huppée de Lasne.
Je me pose les questions de savoir qui avait apporté la huppe, qui avait apporté la couleur, qui.....?
Je trouve le travail que vous avez entrepris très intéressant, mais dans les races dans lesquelles vous allez puiser des éléments, tous leurs gênes sont-ils compatibles avec la recréation de la race?
Revenir en haut Aller en bas
Polo_BC

avatar

Masculin Messages : 337
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 22
Localisation : Seneffe

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Lun 3 Avr - 15:30

J'ai quelques documents qui m'ont été transmis par Raymond Ganty il y a maintenant 5 ans, je peux vous les transférer par messagerie.

Jacques Hanotier a commencé en croisant une Herve naine noire (pour le type) avec un coq Barbu d'Uccle porcelaine (pour la couleur du plumage).
Puis pour apporter la huppe Mr Hanotier a reçu une poule naine Hollandaise huppée d'André Maquet.
Et c'est de cette race également que sont apparues toutes formes de crêtes différentes, car la Hollandaise a un nez réhaussé ainsi qu'une crête atrophiée; elle est donc homozygote pour le gène D^V). Croisé avec des sujets à crête simple (homozygote pour le gène d+), on obtient des sujets hétérozygotes (D^V/d+), chez qui on observera une certaine diversité dans les crêtes, type en gobelet, type crête divisée en deux et toutes sorte d'autres variantes.

D'ailleurs la théorie confirme la pratique concernant cette génétique car dans les sujets que j'ai été chercher chez Willy on observe les trois génotypes différents:
-coq avec crête "pseudo La Flèche" et nez réhaussé (D^V/D^V)
-coq avec crête en gobelet (D^V/d+)
-poule à crête simple (d+/d+)

Et pour la couleur bleue/verte des oeufs Mr Hanotier reçu une poule fauve sans-race (très probablement croisée Araucana) de René Dulieu.

Pour revenir au sujet de la crête, il faut encore que je trouve les informations concernant la volonté de Jacques Hanotier pour le type de crête.
Car les différents documents sont contradictoires, je vais citer les passages les concernant:

"sa crête d’un beau rouge vermillon (vif) divisée en deux (crête en gobelet comme l’Augsbourg)"
Issu d'un article de Karl Losson datant 29 mai 2001.

Dans le même article, complété par Raymond Ganty en 2006, on peut y lire la même phrase en plus de la suivante: "Quant à la crête en gobelet, elle provient de la naine Hollandaise. Au fil des sélections, de nombreuses formes de crêtes sont apparues, mais la crête en gobelet très décorative fut retenue." (L'auteur a, selon moi, oublié de recopier à partir de l'article original de Karl Losson, l'adjectif "huppée" après "naine Hollandaise".)

Dans une première version de la proposition de standard de 2006, on peut lire dans l'aspect général: "à crête en gobelet" puis pour la description de la crête (que ce soit pour le coq ou la poule): "commence simple à la base du bec, se partage après la 2ème ou la 3ème dent pour se diviser en deux vers l'arrière, régulièrement dentée, de couleur rouge vif"

Dans une seconde version de la proposition de standard de 2006, on peut lire dans l'aspect général: "à crête simple se divisant à l’arrière" puis pour la description de la crête pour le coq: "simple, le front droit sur 3 ou 4 dents régulières pour se diviser en deux vers l’arrière, de couleur rouge vif" et de la poule: "simple, plissée à l’avant, sur 3 ou 4 dents régulières pour se diviser en deux vers l’arrière, de couleur rouge vif"
Cette version n'a pas été changée pour la proposition de standard de 2010.

Ou je veux en venir?
On passe d'une crête en gobelet à une crête simple divisée en deux à la moitié... Quel était la volonté d'Hanotier et des éleveurs fondateurs?
J'aimerai contacter Karl Losson ainsi que les époux Van Den Wijngaert, quelqu'un pourrait m'aider?

Difficile à dire si tous les gènes seront compatibles, sur papier tout est possible, ce qui est sur c'est qu'on en a pour plusieurs années de sélection.
Conscients de cela nous sommes tout de même motivés et croyons en ce beau projet! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Paul
C.E.R.B. - A.E.V.R.W.
avatar

Masculin Messages : 1889
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 57
Localisation : Ardennes belges,vallée de la Semois.

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Lun 3 Avr - 16:24

-..la Hollandaise a un nez rehaussé, ainsi qu'une crête atrophiée; elle est donc homozygote pour le gêne D^V.... En partant sur une telle base, pouvait-il avoir un gêne bien fixé concernant la crête et sans avoir par atavisme des crêtes de toutes formes qui apparaissent par la suite?

-(crête en gobelet comme l’Augsbourg).... Mais a-t-il travaillé avec de l'Augsburg?

Hannotier avait-il créé une race bien fixée génétiquement. Quand je vois les bases de la création de cette "race", cela me semble peut fiable en démarrant avec si peu de sujets et un peu ''au petit bonheur la chance'' (sans vouloir critiquer le savoir de Hannotier).
Revenir en haut Aller en bas
Polo_BC

avatar

Masculin Messages : 337
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 22
Localisation : Seneffe

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Lun 3 Avr - 18:22

Impossible de fixer un caractère qui s'exprime avec un génotype hétérozygote.
Pour fixer un caractère il faut que le gène soit exprimé deux fois (homozygote) sur le même individu, avec le gène D^V le seul moyen était d'en faire une naine avec nez réhaussé et avec une crête style La Flèche.

Pour l'instant chez la Huppée de Lasne, tout comme chez la Caumont et la Augsburg, à partir de sujets avec gobelet on sort 25% de crête style La Flèche avec nez rehaussé, 50% de tout type de crête (notamment en gobelet et autres formes intermédiaires) et 25% de crêtes simples.
Ce n'est pas très intéressant, c'est d'ailleurs une des raisons, si pas la raison pour laquelle ces trois races sont élevées par une poignée d'éleveurs.

Chez la Sicilienne le caractère crête en gobelet ne s'exprime pas avec un génotype hétérozygote mais bien homozygote, car on a affaire à un gène différent (D^c).
Et la est son atout car étant donné que le caractère est fixable et donc reproductible, on a la possibilité de sortir minimum 2 fois moins de "déchets".

Il a été suggéré un temps par certains d'infuser du sang de Augsburg, mais cela n'a jamais été fait. Quoi qu'il en soit, a part revitaliser la race cela n'aurait de toute façon pas solutionné le problème de la crête.

Selon moi la race d'Hannotier était bien fixée génétiquement car quand je regarde les anciennes photos les sujets ont l'air homogènes.
Le fait que la crête n'était pas fixée ne veut pas dire que la race ne l'était pas.
Le gène D^V fonctionne exactement comme le gène bleu (Bl), c'est de la dominance incomplète, on peut avoir une souche de sujets bleus bien fixée mais on sortira toujours des noirs et des splash.
Revenir en haut Aller en bas
Polo_BC

avatar

Masculin Messages : 337
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 22
Localisation : Seneffe

MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   Dim 23 Juil - 22:49

Quelques nouvelles du projet:

Notre cher Willy a sorti quelques sujets en pur, malheureusement tous des coqs et sans huppe.

Mon camarade flamand a reçu les oeufs d'Araucana anglaise naine gris-perle qu'il avait commandé d'Angleterre, à priori 7 sur 18 seraient fécondés. On croise les doigts pour les naissances!

Pour ma part j'ai sorti 11 jeunes du croisement Sicilienne Buttercup (coq) X Huppée de Lasne (poule).
Ils sont noirs avec du doré et des crêtes qui commencent simples pour finir en crêtes en gobelet.
Cela nous fera assez de sujets pour la F1, par contre pour la F2 on va devoir en sortir 10 fois plus pour obtenir quelques sujets au phénotype recherché c'est à dire des sujets gris-perle uni et avec des véritables crêtes en gobelet.

N'hésitez-pas à me poser des questions et me faire part de votre intérêt si vous voulez nous aider dans ce projet. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA HUPPEE DE LASNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA HUPPEE DE LASNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» LA HUPPEE DE LASNE
» Moi AUSSI ! Ondulée HUPPEE
» Oie huppée
» Metz toujours
» Variété

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CERB & AEVRW :: Les volailles :: Les Races Belges :: Races naines-
Sauter vers: